dimanche 14 décembre 2008

GERARD ÉTIENNE / 28 mai 1936 - 14 décembre 2008


L'écrivain phare des Editions du Marais, Gérard Etienne, s'est éteint ce dimanche matin à Montréal des suites d'une longue maladie. Il était âgé de 72 ans. Il laisse derrière lui une oeuvre riche et foisonnante. Ses obsèques auront lieu, demain lundi, à Outremont. Retour sur la vie d'un humaniste qui n'a cessé, jusqu'à ses dernières heures, d'employer sa plume à défendre la cause Haïtienne et à servir la langue française.

Jusqu'à hier encore, Gérard Etienne était attablé à son bureau, dans une petite pièce de sa maison de Côte-St-Luc, pour rédiger un ultime article, relire et corriger une nouvelle ou griffonner des notes en vue d'un prochain roman... Infatigable Gérard Etienne. Infatigable, mais au rendez-vous pour le dernier "au revoir", entouré de sa compagne et muse de toujours, Natania. Engagement et dignité, deux des grandes qualités de ce grand parangon de la Négritude.

Né au Cap-Haïtien le 28 mai 1936, Gérard Vergniaud Étienne quitte à 15 ans le foyer paternel. Il proteste ainsi contre la violence que son père fait subir à sa mère parce qu'elle ne partage pas ses croyances vaudou. Il restera terriblement marqué par cette période de sa vie. Il part pour Port-au-Prince. À quinze ans il participe à une insurrection contre le gouvernement despotique de Paul E. Magloire. Arrêté en compagnie de Luc B. Innocent et de Windsor K. Laferrière, il est emprisonné et torturé.


Disciple du marxiste haïtien, le grand romancier et médecin Jacques-Stephen Alexis, il participe à un complot contre le gouvernement fasciste de François Duvalier. Il est arrêté et torturé (23 ans). Cette vie turbulente ne l'a pas empêché de faire des études classiques en Haïti, d'enseigner dans de prestigieux collèges et d'amorcer une carrière de journaliste.


En effet il rédige à 13 ans ses premiers poèmes qu'il interpréte à la radio. À l'âge de 16 ans, il achève un premier livre de poésie. Puis il publie coup sur coup Au milieu des larmes (1960), Plus large qu'un rêve (1960), La raison et mon amour (1961), Essai sur la négritude (1962) et Le nationalisme dans la littérature haïtienne (1963).


Il fonde le groupe culturel Samba qui devait devenir Haïti-littéraire. Parallèlement à sa vie d'écrivain, il enseigne dans des collèges et au lycée. Il est en même temps critique littéraire et reporter aux quotidiens Le Nouvelliste (1961-1962) et Panorama (1962-1964). Étienne a aussi suivi parallèlement une trajectoire artistique et militaire, particulièrement à la Société des Messagers de l'art (1963) et au Corps d'Aviation où, cadet de l'air, il est affecté au département de météorologie (1955-1957).


En août 1964, l'écrivain s'exile au Canada. Débarqué à Montréal, il enseigne au Lycée Da Silva (1964-1965) et travaille comme reporter au quotidien Métro Express et au journal Quartier Latin. Au cours de ses études de licence ès lettres (1964-1970) il travaille en usine puis comme infirmier à l'Hôtel Dieu de Montréal. Il enseigne au Collège de Matane (1968-1970) et collabore au journal La Voix canadienne. Il publie en 1965 son premier livre au Canada, Lettres à Montréal. Il rencontre en 1967 la compagne de sa vie, Natania Feuerwerker dont il a deux enfants, Joël et Michaëlla. Il commence à enseigner à l'Université de Moncton en 1971. Il obtient son doctorat en linguistique (Strasbourg, 1974). Il est professeur de linguistique et de grammaire supérieure à Moncton en Acadie jusqu'en 1978. En 1979, il fonde le module information/communication où il enseigne désormais le journalisme. Il collabore au Devoir de 1972 à 1987 et il est éditorialiste au quotidien Le Matin (1986-1987).


Malgré deux comas et une opération au cerveau, il continue à écrire à l'hebdomadaire Le Voilier (1987-1989). Malgré une agression d'ordre politique en 1993 (voir L'Injustice, la désinformation, le mépris de la loi), il poursuit sa lutte pour le changement dans son pays d'origine. Depuis cette date, il collabore au journal Haïti-Observateur.

Plusieurs de ses titres ont été traduits en langues étrangères. L'écrivain a aussi suivi une carrière scientifique. Il a découvert une nouvelle discipline en sciences humaines, l'anthroposémiologie, et il a publié deux essais plus haut mentionnés, en plus de 50 études savantes en linguistique, en critique et en sémiologie.

Au cours de cette année 2008, Gérard Etienne aura eu la chance de voir montée sur scène son unique pièce de théâtre, "Monsieur le Président". Sa dernière oeuvre publiée aux Editions du Marais date de mai dernier : il s'agit du recueil de poésie dédié à sa compagne de toujours, "Natania"...

mardi 9 décembre 2008

Le célèbre comédien Rufus va jouer, à Paris, dans une pièce publiée aux Editions du Marais

La pièce de théâtre signée Naïm Kattan et intitulée "Avant la Cérémonié", sera jouée en début d'année à Paris, à l'espace Rachi, dans le cadre des célébrations du soixantième anniversaire de la naissance d'Israël.

La pièce, publiée en 2007 aux Editions du Marais, pose le rapport problématique de l'identité juive et israélienne. De Montréal à Tel Aviv, l'intrigue, centrée sur un mariage délicat, se corse et les personnages s'obligent à un retour dans leur passé.

Dans ce drame des temps modernes, mettant à profit sa longue et fructueuse expérience, Naïm Kattan nous donne un aperçu des choix angoissants auxquels sont confrontés les jeunes Juifs de la Diaspora.

Notons la présence, sur scène, du comédien Rufus. Avec un physique de pierrot lunaire, il s'est produit par le passé aux côtés de Brigitte Fontaine et Jacques Higelin, puis souvent seul en scène dans des spectacles comiques.

Au cinéma, il a notamment joué dans L'histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise de Nina Companéez et dans Mariage de Claude Lelouch. Il devint célèbre en 1975 avec Lily aime-moi de Maurice Dugowson.

Ses dernières apparitions cinématographiques plus remarquables sont le voisin dans la cave dans Delicatessen (1991), le soldat musicien dans Le Radeau de la Méduse d'Iradj Azimi, le juif Mordechai dans Train de vie, le père d'Audrey Tautou dans le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain (2001) et le conseiller du calife dans Iznogoud (2005).

lundi 10 novembre 2008

Conférence de l'auteur de "La Tentation de l'Occident", le 19 novembre, à Montréal


En octobre 2007, les Editions du Marais publiaient l'essai intitulé "La Tentation de l'Occident,
Itinéraire d'un juif maghrébin", signé du professeur André E. Elbaz.

Dans la foulée de cette publication et des intérêts qu'elle a déjà suscité chez de nombreux lecteurs, le 19 novembre prochain, les Éditions du Marais, sous l'égide de la Bibliothèque Publique Juive et de L'Alliance Israelite Universelle, vous invitent à venir écouter la conférence d' André E. Elbaz sur "L'occidentalisation des juifs du Maroc".

MERCREDI, 19 NOVEMBRE 2008, À 19 H 30

Bibliothèque publique juive, 5151 chemin de la Côte Ste-Catherine
(Métro Côte Ste-Catherine)
Info : (514) 345-2627, poste 3017

André Elbaz a enseigné à l'Ecole de l'Alliance Israélite Universelle de Meknès, au Maroc, aux Etats-Unis et, enfin, à Carleton University, à Ottawa, de 1965 à 2002. Parmi ses ouvrages et études spécialisées sur la littérature et la culture juive en France, au Maroc et en Amérique du Nord, il a pub­lié notamment la Correspondance d'Edmond Fleg pendant l'Affaire Dreyfus, Folktales of the Canadian Sephardim, et une édition critique de l'oeuvre poétique de Rabbi David ben Hassine, qui a remporté le Prix Littéraire du Ministère de l'Education et de la Culture en Israel, en 1997, et le Prix du Misgav Yérushalayim de l'Université Hébraïque de Jérusalem en 2001, pour la meilleure publication sur le judaïsme séphardi et oriental.

Dans La Tentation de l'Occident, Itinéraire d'un juif maghrébin, André Elbaz retrace l'Odyssée intellectuelle des juifs d'Afrique du Nord, qui les a fait passer, en une ou deux générations, d'une vie traditionnelle quasi médiévale à la modernité la plus sophistiquée. Au-delà de son expérience personnelle, l'auteur évoque l'histoire bimillénaire des juifs marocains nostalgiques de leur culture évanouie, tout un monde disparu, emporté dans le naufrage des antiques communautés juives en terre d'islam, et les efforts de ces immigrants pour se forger une identité renouvelée dans un Occident en pleine ébullition.

Conférence présentée par Mme Sylvia Assouline, dramaturge et membre du comité culturel francophone de la BPJ.


Livres et dédicaces disponibles.


En collaboration avec l'Alliance Israélite Universelle, dans le cadre des festivités entourant le 150e anniversaire de la création de l'Alliance Israélite Universelle.




système de vente en ligne sécurisé avec PayPal

mardi 14 octobre 2008

L'essai témoignage d'Helen Rothstein est déjà disponible sur le web

L'essai témoignage "coup de poing" de la rentrée, A Daughter's Promise (version anglaise), par Helen Rothstein, est déjà en vente sur le site web des Editions du Marais.

Alors que le lancement officiel de l'ouvrage et sa présentation au public sont prévus le mois prochain (novembre 2008), les Editions du Marais, qui publie ce magnifique texte, a décidé de le mettre à disposition de ses lecteurs via son site internet.

A Daughter's Promise campe le récit poignant et véridique de celle qui, plusieurs décennies après l'Holocauste, revient sur sa terre natale, là où ses parents furent conduits vers les camps de la mort et où, miraculeusement, elle a échappé au sort sinistre que lui réservaient les sbires d'Hitler.

Un livre-choc à découvrir dans sa version anglaise sur le http://www.editionsdumarais.ca/

mercredi 1 octobre 2008

Vidéo : les images du lancement de "Don Juan" chez Olivieri

video

Lancement du livre "Don Juan et les moulins à vent", de Pierre Lasry, le 22 septembre dernier à la librairie Olivieri, à Montréal.

Images : 2R communications

vendredi 19 septembre 2008

Evénement : Pierre Lasry présente son Don Juan le 22 septembre à la librairie Olivieri

Les Éditions du Marais et sa directrice Natania Etienne, vous invitent au lancement de DON JUAN ET LES MOULINS À VENT, un de nos livres phares de la rentrée 2008, lancement qui aura lieu à la Librairie Olivieri, 5219 chemin de la Côte des Neiges, Montreal H3T 1Y1, TEL 514 739 3639,

le Lundi 22 septembre de cinq heures à sept heures du soir (5 à 7 pm.)

Voici le lien pour consulter la page spéciale consacrée à «Don Juan» sur le web :

http://www.editionsdumarais.ca/page%20Lasry.htm

Vous y trouverez une courte entrevue vidéo avec l'auteur Pierre Lasry, gagnant du prestigieux PRIX SEGAL DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE pour son précédent roman, (VOIR LA PRESSE 24 Juin 2002). Sur ce lien vous écouterez aussi des extraits de DON JUAN ET LES MOULINS À VENT, lus par des acteurs professionnels.

Pierre Lasry a réalisé de nombreux documentaires captivants pour l'ONF, mais ses livres ne se lisent pas : ils se dévorent.

DON JUAN ET LES MOULINS À VENT est un roman policier-histoire d'amour et d'accommodements déraisonnables qui ne cesse de nous étonner. Ce roman sera-t-il le best-seller de la rentrée ?

A vous de juger ! Rendez-vous le 22 septembre à la librairie Olivieri de Montréal.

Où se trouve la librairie Olivieri :


lundi 15 septembre 2008

Le web : nouvel outil marketing des éditeurs ?

A l'instar des Editions du Marais, client de 2R communications, beaucoup d'éditeurs voient de plus en plus le web sous l'angle d'un outil de promotion efficace pour leurs ouvrages. Un récent article publié dans le magazine économique français Les Echos évoque l’utilisation du net par les éditeurs français en cette rentrée 2008… sous un angle uniquement marketing.

Outre les problèmes de référencement (quand on tape rentrée littéraire sur Google, ce ne sont pas les auteurs de la rentrée ni ces sites qui arrivent en tête...), l'article des Echos évoque la vogue des mini-sites consacrés aux poids lourds de la rentrée littéraire : exemples du Livre de poche (dont celui consacré à Amélie Nothomb), le site rentrée de Gallimard, le site du dernier Marc Levy pour Robert Laffont ou celui d’Anne Brashares, Toi et moi à jamais, par Gallimard Jeunesse...

Quid au Québec ?

Si notre recherche a confirmé que la plupart des maisons d'édition implantées au Québec sont passées à la vente en ligne, il n'en reste pas moins que la pertinence des outils utilisés pour la vente varie d'une maison à l'autre...

Pour ce qui est de l'utilisation du web comme outil promotionnel, les choses paraissent plus balbutiantes dans la Belle Province.

2R communications travaille à la gestion des contenus éditoriaux des Editions du Marais. Depuis quelques jours, un sytème de vente en ligne pratique et sécurisé utilisant le processus de Paypal a été mis à la disposition des clients de la maison d'édition.

En outre, 2R communications utilise un blog d'affaires et l'outil vidéo pour assurer, à chaque parution, une visiblité maximale pour les ouvrages et les auteurs.

vendredi 5 septembre 2008

Une rentrée 2008 tous azimuts pour les Editions du Marais

Les Editions du Marais viennent d’avoir la confirmation que "Guerre et Vie" -qui doit paraitre cet hiver - a reçu une subvention de la Fondation Catherine Gide. Une grande reconnaissance pour le travail éditorial que nous menons depuis des mois sur ce projet qui s'annonce d'ores et déjà comme un grand événement littéraire.

Un grand nombre de nouveautés à paraître cet automne

A paraître au cours de cet automne "Helen’s story" de Helen Rothstein, "L’incendiaire" de Dyane Léger et Paul Savoie, "Rachid Mimouni" de Najib Redouane, ainsi que "Le pouvoir de la foi" tome 2, de Bernard Sansaricq.

Des projets sont également en cours de préparation avec Dr Zina Suissa, Pierre Lasry, Gérard Etienne, Lise Lacasse, Judith Ohlmann, Charles Grysmans, Yvette Szmitz et Lelia Young.

Des événements publics à venir

Un lancement du livre de Pierre Lasry "Don Juan et les moulins à vent" est prévu à la librairie Olivieri le 22 Septembre prochain ; de même, une revue littéraire importante vient de nous de demander la photo du livre «Monsieur le président» de Gérard Étienne pour leur publication d’automne.

Enfin André Elbaz sera le prochain invité d’honneur du mois du livre juif à la Bibliothèque Juive de Montréal.

mardi 19 août 2008

PAROLES ÉCLATÉES



Pour lire ou écouter un extrait du livre cliquez ici









Concernant l'auteur :

NAJIB REDOUANE,

Canadien d'origine marocaine, Najib Redouane est un essayiste et professeur de littérature francophone. Il est le fondateur et le Directeur de la revue internationale Le Maghreb Littéraire. Najib Redouane vit depuis 1999 aux Etats-Unis où il enseigne les littératures de la francophonie du Sud. "Paroles Éclatées" est sa deuxième publication poétique.


Bibliographie :

1989 en Algérie: rupture tragique ou rupture féconde (1999)
Autour des Écrivains Maghrébins (2000)
Parcours féminin dans la littérature marocaine d’expression française (2000)
Les littératures algériennes contemporaines: Nouvelle Écriture Nouvelles (2001)
‘Rachid Mimouni: Entre littérature et engagement’ (2002)
Le Maghreb Littéraire (revue canadienne)
FRANCOPHONIE LITTÉRAIRE DU SUD Un divers singulier Afrique, Maghreb, Antilles (etude 2006)

Conférences internationales :

‘La traversée du français dans les signes littéraires et artistiques marocains’ (1994)
‘La traversée du français dans une Tunisie plurielle’ (1995)
‘Le Marronnage aux Caraïbes: Mythe et Réalité’ (1996)
‘Les littératures algériennes contemporaines: Nouvelle Écriture Nouvelle’ (1999)

vendredi 1 août 2008

Najib Redouane : des poèmes de "Songes Brisés" dans la revue Passerelle

Trois poèmes du recueil de poésies "Songes Brisés", de l'écrivain Najib Redouane, figurent dans le dernier numéro de la revue littéraire Passerelle (Vol. 1, No 5, pp. 50-52).

Cette revue est publiée à Montréal par l'Association Culturelle Passerelle. C'est une association sans but lucratif qui œuvre pour la promotion de la littérature maghrébine d'expression française, et notamment marocaine au sein de la francophonie québécoise.

Elle encourage ainsi les auteurs maghrébins et francophones à bénéficier des avantages multiples de ce type d'édition, d'être édité en version papier et numérique, et d'être lu partout.

L'ouvrage de poésie "Songes Brisés" a été publié en février dernier aux Editions du Marais.

Le tout nouveau recueil de poèmes signé Najib Redouane, "Paroles Eclatées", vient de paraître au Editions du Marais.

mercredi 9 juillet 2008

Gérard Etienne de retour d’Europe


Gérard Etienne publié aux éditions du Marais a donc assisté le 4 juillet dernier au séminaire entrant dans le cadre du 22eme Congrès du CIÉF. De nombreux écrivains se sont retrouvés autour de la table pour discuter sur « le pourquoi de l’écriture ».

Cette session a invité des communications portant sur le statut culturel et la réception des littératures dites « francophones ».

Leurs réflexions se sont orientées vers des questions comme :

Quelles sont les différences entre le public « idéal » et le public « réel »?

Que visent ces artistes?

Écrire sur l’Afrique, sur la Nouvelle Calédonie ou sur Haïti, mais être publié en France ou au Québec – est-ce une forme de schizophrénie postcoloniale ou une occasion d’évoluer vers la « littérature-monde »?

Les écrivains francophones sont-ils des écrivains sénégalais, martiniquais, etc., de langue française ou des écrivains français nés au Sénégal, à la Martinique, etc.?

Article complémentaire à venir.

lundi 16 juin 2008

Gérard Etienne présent au 22ème Congrès mondial des écrivains francophones

Le Conseil International d’Études Francophones tiendra son 22e congrès mondial à Limoges, en France, du 29 juin au 6 juillet prochains. L'écrivain Gérard Etienne, l'une des figures de proue des Editions du Marais, y sera présent et participera à une conférence sur le fait d'écrire le 4 juillet.

Dans le cadre des célébrations du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec, nombre d'auteurs de la Belle Province figurent au programme de ce 22ème congrés mondial.

Gérard Etienne participera le 4 juillet à une table ronde relative à la question suivante : "Pourquoi écrire ?" Aux côtés de Gérard Etienne, les écrivains et essayistes suivants répondront à la question et liront un extrait de leurs oeuvres :
Georges-Emmanuel Clancier, poète de Limoges
Chahdortt Djavann, essayiste et romancière française d'origine iranienne
Robert Lalonde, dramaturge et romancier québécois
Guylaine Massoutre, auteure et critique québécoise
Daniel Sibony, essayiste et philosophe français d'origine marocaine
Michel Thérien, poète canadien

Plus d'infos sur le 22ème Congrès mondial du CIEF : http://www.cief.info/congres/2008/index.html

lundi 9 juin 2008

"Songes Brisés", de Najib Redouane, affiché sur le site web du CIEF

"Songes Brisés", le premier recueil de poèmes signé par l'essayiste et professeur de littérature francophone Najib Redouane et publié par les Editions du Marais, est affiché sur le site web du prestigieux Conseil International d'Etudes Francophones (CIEF).

Le Conseil International d'Études Francophones est une association internationale, à but non lucratif, dont l'objectif est le développement des études, de la recherche, des publications et des productions francophones ou portant sur la francophonie dans le monde.

Rappelons que Najib Redouane, Canadien d'origine marocaine, est le fondateur et le Directeur de la revue internationale Le Maghreb Littéraire. Avec Songes Brisés, il revisite les fantômes de sa mémoire: ceux qui peuplent son exil et hantent les chemins de sa longue errance.

Najib Redouane vit depuis 1999 aux États-Unis où il enseigne les littératures de la francophonie du Sud.

lundi 2 juin 2008

Vidéo : Pierre Lasry nous parle de son "Don Juan"


L'écrivain et cinéaste Pierre Lasry, auteur du polar "Don Juan et les moulins à vent", qui vient de paraître aux Editions du Marais, nous parle de son livre, de son héros et de son héroïne.
Il nous explique les raisons qui l'ont amenées à mettre en scène un loser des temps modernes, perdu dans un Québec plus vrai que nature à la recherche de la femme idéale.
Pierre Lasry se révèle dans ce film d'une sincérité désarmante et se révèle tel qu'il est : un auteur viscéralement attaché à ses personnages.

mardi 27 mai 2008

Lélia Young : "Réverbère" à la télévision

Le dernier recueil de poésie signée Lélia Young et publié aux Editions du Marais, "Réverbère", a fait l'objet d'une présentation dans la deuxième partie de l'émission de télévision franco-ontarienne Panorama avec Andrée lacelle et François Paré.

L'émission est consultable à l'adresse suivante : http://www.panorama.tfo.org/index.cfm?s=videotheque&v=7014980

Avec ce nouveau florilège de poèmes, l'écrivaine tente par moments de s'aventurer du côté de l'humour. Des vers sur des mots tels que la langue ou le point jouent avec leurs nombreuses possibilités mais sans jamais ignorer que, quand on cherche une suite à l'aventure du jeu on risque de chuter dans un trou noir que ce soit celui de la guerre, du manque d'eau ou du territoire brûlé comme celui de Chernobyl. Toujours dépaysée, Lélia Young révèle sa crainte du blanc paysage canadien, enneigé, glacé, inerte et froid.

L'ouvrage de Lélia Young est disponible sur commande aux Editions du Marais.

jeudi 22 mai 2008

Certains auteurs des Editions du Marais sur la route cet été et l'automne sera québécois

L'auteur de La Tentation de l'Occident, Itinéraire d'un Juif Maghrébin, André E. Elbaz, sera l'invité d'une causerie à la synagogue Spanish and Portuguese, le dimanche 15 juin, a 10:30.

L'essayiste, qui est aussi professeur au Département d'Etudes Françaises de l'Université Carleton d'Ottawa, connaît un relatif succès dans la communauté juive sépharade de Montréal avec son dernier essai publié aux Editions du Marais.

Dans La Tentation de l'Occident, titre repris à André Malraux, André E. Elbaz porte un témoignage lucide, sans concessions, sur son parcours intellectuel et spirituel, qui l'a fait passer sans transition du Maroc médiéval des mellahs et des souks orientaux, des sultans et des rabbins miraculeux, à la culture occidentale la plus sophistiquée.

De son côté, l'auteur Gérard Etienne se rendra en France à la fin du mois de juin pour assister à une rencontre d'écrivains francophones. Il sera accompagné par son épouse qui est aussi la Directrice des Editions du Marais.

Des figures Québécoises cet automne aux Editions du Marais

Parmi les auteurs qui seront publiés cet automne, à l'occasion de la rentrée littéraire 2008, les Editions du Marais pourront compter sur des figures québécoises de talent, en la personne de Dyane Léger et de Paul Savoie.

Dyane Léger est une poétesse acadienne. Première femme éditée en Acadie, son ouvrage inaugural, Graines de fée, fut publié en 1980. Tantôt violente tantôt ludique, cette prose poétique avait tellement frappé les lecteurs de par sa qualité et sa force que l'ouvrage avait remporté le prix France-Acadie dès sa parution (il fut réédité en 1987).

Quant à l'écrivain Paul Savoie, on le connaît surtout pour sa grande érudition et ses talents de musicien.

On prévoit également pour cet hiver la publication d'un roman de Lise Lacasse ainsi qu'une methode d'apprentissage de l'arabe niveau 1 et 2.

A suivre...

vendredi 16 mai 2008

Nouveauté : Don Juan et les moulins à Vent, de Pierre Lasry

Les Editions du Marais sont fières de publier l'écrivain Pierre Lasry avec ce nouvel opus intitulé Don Juan et les moulins à Vent.

Pierre Lasry, écrivain québécois, remarqué entre autre pour son précédent best seller Une juive en Nouvelle France - un roman qui avait remporté le Prix de la Littérature Française -, est aussi un cinéaste. C'est d'emblée ce qui frappe à la lecture de son nouveau roman.

Don Juan et les moulins à Vent ne se lit pas, il se dévore. On est en effet, dès les premières pages, emporté par le souffle de cette histoire mêlant à la fois passion amoureuse et intrigue policière. Tout s'y déroule comme s'il s'agissait d'un film tourné en plan-séquence avec flashs-back savamment distillés.

L'histoire est celle d'Henry Wiseman, un juif montréalais dans la cinquantaine, journaliste de son état, qui tombe amoureux d'une jeune femme. Une de plus...

Don Juan en quête de reconnaissance autant que d'une jeunesse perdue, Henry va se retrouver plongé au coeur d'un meurtre, qui va faire resurgir les doutes qui hantent son esprit.

Road-movie à travers Montréal et le Québec, Don Juan et les moulins à Vent est aussi un voyage dans la tête d'un homme en proie aux (dés)illusions d'un conquérant déchu.

Extrait (p.126) :

"Aspiré en pleine Fantasia, j'y vois la métaphore d'un Don Quichotte revu et corrigé par l'Islam guerrier : Don Quichotte ne se bat plus contre les moulins à vent, mais contre les tours jumelles ? Don Quichotte-Ben Laden, redresseur de torts d'un Occident corrompu ? J'y vois aussi l'imaginaire d'un Don Juan français érotomane, revu par Delacroix, à travers un prisme exotique. En passion comme en guerre, on arrache à l'autre ce qui nous manque.

Mais moi, Henry, qui suis-je devant ce tableau ? Un franc-tireur de Mardi gras, embusqué et chargeant des balles à blanc ? Un preux chevalier endormi durant une veillée d'armes sur son vaillant destrier bardé d'acier ? Ou ne suis-je vraiment qu'un compagnon d'armes, un valet de pied promu trop haut, sur une rossinante empruntée à la charette du laitier, tournant en rond dans un manège de foire ?

Une Fantasia de Delacroix."

vendredi 9 mai 2008

La Tentation de l'Occident : André Elbaz parle de son livre sur Radio Shalom Montréal

Redécouvrez l'entretien exceptionnel mené entre l'écrivain Gérard Etienne et l'auteur André E. Elbaz à propos de l'ouvrage signé par ce-dernier, "LA TENTATION DE L'OCCIDENT_Itinéraire d'un juif maghrébin".

Cette émission a pour nom "Notes et Rythme" et a été diffusée sur Radio Shalom Montréal en février dernier.






Réécoutez la troisième partie de l'émission.


Réécoutez la quatrième partie de l'émission.

jeudi 1 mai 2008

Le Conseil des Arts du Canada soutient les Editions du Marais

Les Editions du Marais viennent de se voir accorder une aide financière pour l'ensemble du travail de développement et de promotion de leurs publications au cours de l'année 2007.

Cette aide substantielle a été accordée par le Conseil des Arts du Canada dans le cadre du programme d'aide à l'édition de livres.

Le Conseil des Arts du Canada offre chaque année plusieurs subventions aux écrivains, collectifs et éditeurs professionnels canadiens. En plus d'apporter son appui aux activités de création, de traduction, de publication et de promotion de la littérature canadienne, le Service des lettres et de l'édition finance les résidences d'écrivains, les rencontres avec le public et les festivals littéraires, de même que les nouvelles manifestations artistiques telles que la poésie rap, le conte et la littérature électronique.

Les Editions du Marais sont en phase de développement intensif depuis plusieurs mois : les ventes d'ouvrages se multiplient et les outils de diffusion se diversifient. Un gros effort a été mis dans la promotion d'ouvrages de poésie et de théâtre : deux domaines de la littérature qui ne sont pas forcément rémunérateurs mais qui témoignent de la vitalité de la création canadienne.

Les ouvrages des Editions du Marais sont en vente dans plusieurs librairies de Montréal (notamment à la librairie Olivieiri ) et sur internet.

lundi 28 avril 2008

Monsieur le Président : les réactions des internautes

Vive le théâtre ! C'est avec grand plaisir que j'ai découvert cette pièce d'amateurs. Une critique très bien jouée, les dialogues sont bons et le décor est original. Un tout petit peu de longueur mais la pièce est bien ficelée du début à la fin.Florence M. Mar. 29 avril 2008

Intéressant. Par l'humour et un dictateur un peu fêlé l'auteur réussi à faire passer son message de la vie dans une île antillaise. Des moments émouvants, parfois un texte troublant nous touche au plus profond. Malgré un budget limité, les décors sont très intéressants. Le jeu des comédiens est inégal, l’accent à l’occasion difficile à comprendre cependant, tous les comédiens se donnent pleinement. Beau travail!
Diane L.

Dictature, quand tu nous tiens! Sympathisants d'Amnistie Internationale, ne ratez pas cette délicieuse caricature. Des rires et frissons garantis, du sex-appeal, des costumes et un décor agréables vous ferons oublier la torture des chaises pliantes! Et, je suggère un entracte - le texte est riche et dense -. Bravo à toute l'équipe
Francine B.

Soirée sympathique. La compréhension globale de l'histoire se fait bien mais les quelques moments de flottements coupent l'histoire et la dynamique de la pièce. Cependant, certains comédiens réussisent à relancer le tout avec des passages humoristiques agréables!
PtiteFrenchie

Excellent! Le thème: très intéressant, les comédiens: talentueux.. à revoir!
Kaoutar T.

Commentaires déposés sur le site http://www.atuvu.ca/

jeudi 24 avril 2008

Monsieur le Président : Des extraits de la pièce en direct sur les ondes de CPAM dès 16h !

Certains comédiens de la Compagnie Racine(s) seront les invités, ce jeudi après-midi, de l'émission "Billet de Retour" animée par Arol Pinder sur les ondes du 1610 AM de CPAM Radio Union, une station destinée à la communauté Haïtienne de Montréal.

Dès 16h, les comédiens seront invités à présenter en direct deux extraits de la pièce "Monsieur le Président" et à commenter les nombreux commentaires qu'a suscité la première de la pièce mardi soir.

"Monsieur le Président", la pièce : les premières critiques

Publié ce mercredi par différents spectateurs sur le site culturel Montréalais atuvu.ca :

Les critiques :

Autopsie d'une république de banane Que se passe t'il dans la tête et dans la vie d'un dictateur sanguinaire ? C'est à cette épineuse question que tente de répondre le dramaturge. Une vision intéressante et qui met mal à l'aise parfois. Le jeu des acteurs, les décors, la salle, les sièges. On retrouve tout le charme d'une production faite avec beaucoup de bonne volonté et très peu de moyens. Ces jeunes comédiens sont plein de talents et ils se donnent complètement. C'est ironique de voir une pièce écrite par un noir avec des rôles de noirs et de métis et joué par des blancs de diverses origines (France, Italie, Portugal). L'accent de certains acteurs est parfois difficile à comprendre, mais avec le contexte, tout est assez clair. La salle est intéressante, mais les bancs légèrement inconfortables. Une soirée fort agréable pour les amants du théâtre. Raymond C. Mer. 23 avril

Monsieur le Président, j'irais bien vous revoir... Superbe pièce!!! Le jeu des acteurs était envoutant bien que l'un d'entre eux ait parfois été difficile à comprendre. Les questions posées par la pièce ont stimulé la conversation pendant le reste de la soirée et j'ai ri presque aux larmes à maintes reprises À VOIR!!!Fiona M. Mer. 23 avril

Une pièce interculturelle? La pièce relate la vie au quotidien de citoyen d'une ile haitienne. Par contre la plupart des comédiens sont blancs. Surement un choix mais pour ma part cela enleve de la crédibilité. Pièce un peu longue mais avec des moments loufoques. Bref pour une journée de pluie, ça comble le vide.Robert O. Mer. 23 avril

mercredi 23 avril 2008

Diaporama : La 1ère de "Monsieur le Président" !


Découvrez le diaporama en cliquant ici : VISIONNEZ LE DIAPORAMA

Radio : "Monsieur le Président" à CPAM Radio Union 1610 AM

video

Réécoutez l'entrevue de l'auteur Gérard Etienne menée par le journaliste Garoute Blanc sur CPAM Radio Union 1610 AM, ce lundi 21 avril.

video

Réécoutez l'entrevue du metteur en scène Vincent Monnier et du comédien Philippe Régnoux menée par le journaliste Garoute Blanc sur CPAM Radio Union 1610 AM, ce lundi 21 avril.

samedi 19 avril 2008

La pièce "Monsieur le Président" sur les ondes de CKUT à Montréal

La pièce de théâtre "Monsieur le Président" était l'invitée, ce samedi matin, de l'émission "Samedi Midi Inter", animée par Raymond Laurent sur le 90.3 FM de CKUT.

Cette émission est écoutée par une grande partie de la communauté haïtienne de Montréal.

Pour découvrir ou réentendre l'extrait sonore de l'émission, activez la vidéo ci-dessous :

video

lundi 14 avril 2008

Concours "Monsieur le Président" : le tirage au sort en vidéo


Le tirage au sort mené par les créatrices de l'agence mikimya a permis de dévoiler le nom des 3 personnes qui auront la chance de bénéficier de deux invitations pour assister à l'une des quatre représentations de la pièce inédite "Monsieur le Président", les 22, 24, 25 et 26 avril prochains à la Chapelle du Collège Stanislas d'Outremont.

Les gagnantes ou gagnants repartent également avec un ouvrage numéroté de la pièce "Monsieur le Président" dédicacé par l'auteur, Gérard Etienne.

Les Editions du Marais et la Compagnie de théâtre Racine(s) tiennent encore à féliciter les heureux gagnants et à remercier vivement tous les candidats pour leur paticipation.

lundi 7 avril 2008

Monsieur le Président : Des comédiens blancs sur scène pour une pièce inédite sur Haïti

La pièce de théâtre « Monsieur le Président », signée de l’auteur canadien d’origine haïtienne, Gérard Etienne, sera présentée par la compagnie Racine(s) les 22, 24, 25 et 26 avril prochains au Théâtre Stanislas d’Outremont, à Montréal. Une œuvre inédite sur le drame politique haïtien servie uniquement par des comédiens blancs.

Une fable inédite sur le drame politique haïtien

« Monsieur le Président » raconte les dernières heures du régime de Jean Bête, dictateur mégalomane et sanguinaire à la tête de l’Ile-aux-Requins, petit pays de la Caraïbe.

Alors que le Président s’apprête à tenir un grand discours depuis le balcon de son palais, le peuple prépare de son côté une manifestation de défiance à l’égard du pouvoir en place. S’enclenche alors un face-à-face aussi burlesque qu’haletant entre un couple présidentiel aux abois et des révoltés désireux de voir réparées toutes les injustices qu’on leur a fait subir depuis des décennies.

Des comédiens blancs pour interpréter des Noirs

Dans cette première pièce de théâtre écrite par le romancier et essayiste Gérard Etienne, l’écrivain livre, par le truchement d’une farce politique, une vision sans concession sur la déviance du pouvoir et sur les souffrances subies par son peuple au nom d’une injustice fondée sur la couleur de peau ou l’héritage d’un passé qui ne passe pas.

Cette pièce se devait, pour l’auteur, d’être interprétée par des comédiens blancs : une manière de démontrer le caractère universel de son propos théâtral.

Ainsi, des comédiennes et comédiens d’origine québécoise, française, italienne et portugaise ont accepté, chacun avec leur accent et leur racine diverse, de servir un texte et un imaginaire propre à la culture afro-antillaise.

Cette profonde volonté de témoigner sur scène les mots d’un homme écorché vif mais plus combattif que jamais ne laissera personne indifférent. Ni indemne.

Renseignements et entrevues :
Contact : M. Philippe Régnoux ou M. Vincent Monnier
Tel : 514 592-9829 ou 514 975-3056
Courriel : p.regnoux@2rcommunications.com

jeudi 20 mars 2008

Monsieur le Président : découvrez comment est née l'affiche de la pièce

"Monsieur le Président", la première pièce de théâtre signée de l'auteur Canadien d'origine Haïtienne, Gérard Etienne, et publiée aux Editions du Marais, sera présentée à Montréal les 22, 24, 25 et 26 avril prochains. Dans ce film, le metteur en scène de la pièce, Vincent Monnier, explique aux graphistes qui vont créer l'affiche du spectacle toute la genèse du projet...

lundi 17 mars 2008

Toronto : The official launch of "Invoking the Spirits"

Ayanna Black's Invoking the Spirits, the latest book of poetry signed by one of the Black pioneer poetress in Canada, will be unveiled in Toronto on Thursday, March 20, from 7 to 9 pm.

The launch will take place in the bookshop, A Different Booklist, located on 746 Bathurst Street at Bloor.

Invoking the Spirits is a moving quest for an "imaginary" Father. In her hauting search, Ayanna Black weaves her yearning, a political chant for Africa, her ancestral land, her ancestral music. As she travels from Germany to Mexico and back home to Toronto, she explores and integrates other cultural histories with her own personal sense of loss.

Ayanna Black was born in Jamaica, and lived in England for several years before emigrating to Canada in 1964. Her work has been anthologized in Canada and in the Caribbean. She is one of the founding members of Tiger Lily, Canada's first magazine by women of colour. She also contributes to Fuse magazine, writing on cultural, social and political issues. She has conducted poetry workshops in the schools, and has given readings in major cities in Canada, the U.S, England, and Italy.


RSVP INFO 416 538 0889


Invoking the Spirits is published by Les Editions du Marais.

lundi 3 mars 2008

Témoignage : "Prompt rétablissement au Dr Gérard Etienne"

Les Editions du Marais ont décidé de publier sur leur blog ce message adressé à l'écrivain Gérard Etienne, qui se remet brillamment de son accident cérébral depuis le 12 février dernier. Ce message nous a touché par la sincère émotion qui l'accompagne et par le témoignage qu'il constitue sur toutes les luttes menées depuis des années par l'auteur du "Nègre Crucifié".

Fils d'un pays sans homme, Dr Gérard ETIENNE a dit non à la mort. Il s'est battu pour échapper à sa traitresse étreinte qui a trompé plus d'un. Toujours en lutte contre les deux commères, maladie et mort qui se présentent à lui sous des formes différentes, ETIENNE répond toujours non à l'appel .

Tabassé, embastillé, remis rouge, baigné de sang, Etienne a toujours repris ses forces et retrouvé son arme de combat, sa plume, qui l'accompagne sans cesse sur le chemin qui doit conduire vers des lendemains meilleurs pour son peuple sans homme .

Frappé par la maladie, épié, guetté par la mort, les nouvelles qui nous parviennent nous apprennent qu' il s'est refugié chez les hommes de sciences et que bientot il reprendra la route du champ de bataille sur lequel il tient à mourir en héros et non en zéro .

PROMPT RETABLISSEMENT VIEUX FRERE DE COMBAT. Reviens à la vie, reprends ta plume pour le triomphe de la vérité et des idées qui dérangent .

LE CHAPEAUTEUR
Maurice CELESTIN

mercredi 27 février 2008

Quand Natania Etienne évoque l'auteur de "Monsieur le Président"...

La Directrice éditoriale des Editions du Marais, Natania Etienne, a longuement évoqué, lors du gala de présentation de la pièce de théâtre "Monsieur le Président" le 9 février dernier, le travail et le parcours de son auteur, qui n'est autre que son mari, Gérard Etienne... Emotion.

lundi 25 février 2008

Que font les librairies indépendantes au Canada ?

Il y a quelques jours, un article du quotidien Le Devoir, daté du 5 février dernier et signé Isabelle Paré, nous avait sauté aux yeux rien que par son titre : "Temps dur pour les librairies indépendantes au Canada".

On y apprenait notamment que, "selon une étude publiée par Patrimoine canadien, les librairies indépendantes perdent du terrain au Canada anglais, au profit de puissantes chaînes qui occupent maintenant jusqu'à 67 % du marché, si l'on exclut les ventes de livres sur Internet et par courrier".

La situation n'est pas plus glorieuse pour les librairies indépendantes québécoises, même si ces dernières semblent tout de même mieux résister que leurs homologues du Canada anglais.

Ce phénomène de concentration, qui n'est pas nouveau mais dont l'ampleur est de plus en plus aiguë, est évidemment à déplorer car il menace l'essence même de la diversité culturelle canadienne. Mais cette tendance est-elle inéluctable ?

En d'autres termes, les librairies indépendantes sont-elles condamnées, quoiqu'elles fassent, à perdre la bataille sur le marché du livre ?

De l'"Indépendance" en librairie

La réponse appartient, en grande partie, aux librairies indépendantes elles-mêmes : de leur manière de défendre les productions et les auteurs canadiens, la diversité créatrice et l'innovation des publications dépendra leur survie.

Or, toutes les librairies indépendantes ne semblent pas encore avoir intégré cette façon de voir les choses.

Le preuve ? Une de ces librairies indépendantes, dont nous tairons le nom pour ne pas lui faire une publicité trop disgracieuse (on ne tire pas sur l'ambulance qui vous conduit aux urgences...), mais qui a su, depuis quelques années à Montréal, mêler les tartines au Saumon fumé avec les derniers Pulitzer et autres Goncourt, cette librairie-bistrot, donc, a bien fait comprendre aux Editions-du-Marais-que-nous-sommes qu'elle avait d'autres chats à fouetter que de défendre des auteurs "trop" indépendants.

L'auteur, c'est Gérard Etienne. En ce moment, il est sur un lit d'hôpital à se remettre d'un méchant accident cérébral. Il y a deux mois, il était heureux de savoir qu'une rencontre autour de la dramaturgie haïtienne et rassemblant des auteurs québécois autant que des auteurs haïtiens de la jeune garde était possible.

Mais tout ceci, c'était bien avant que la responsable des communications-fille-de-propriétaire de cette librairie-bistrot nous assène, après un discours alambiqué du type "vous savez, notre agenda est plein", "ça risque d'être compliqué à organiser", une vérité que nous aurions été à mille lieux d'entendre de la bouche d'une représentante de librairie indépendante : "et puis le fond de ma pensée, c'est que Gérard Etienne ne passe pas bien auprès de tout le monde".

Quel crime a-t-il commis ? "Il dit et écrit des choses qui ne sont pas partagées par certains écrivains d'ici". Bref, il est un empêcheur de tourner en rond. Mais, au fond, ça on le savait. Et puis, c'est aussi pour cela qu'on le lit, qu'on l'étudie dans les universités et qu'on le joue désormais sur les scènes Montréalaises.

L'indépendance ne se décrète pas...

Mais ce qu'on ne savait pas, en revanche, c'est qu'il existait encore, sur Montréal, des librairies qui affichent haut et fort leur "indépendance", comme certains plastronnent leurs médailles du mérite, tout en avouant ne pas vouloir prendre le risque de la pratiquer au vu et au sus de tout le monde.

Ce grand "tout le monde" qu'on confond aussi avec la grand' masse des bons penseurs, de ceux qui nous disent quoi penser et comment l'exprimer.

Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, certaines librairies font de l'"indépendance", mais dans les faits, elles sont prisonnière de leur angoisse ; une angoisse qui les empêche d'affronter la dure agora des idées et des opinions divergentes.

Heureusement, donc, que des éditeurs prennent encore les risques que certaines librairies indépendantes ont déserté au profit d'un suivisme suicidaire.

Et vive internet ! Car si le livre ne se vend plus autant en librairie indépendante, il continue sa progression sur les sites spécialisés de vente en ligne. Une aubaine pour les éditeurs indépendants et surtout pour les auteurs qui ont quelque chose à dire.

vendredi 22 février 2008

Les Editions du Marais s'affichent sur des sacs !

Dans le cadre de son partenariat actif avec la Compagnie théâtrale Racine(s), qui produit actuellement la mise en scène de la pièce de Gérard Etienne, "Monsieur le Président", les Editions du Marais ont financé la création d'une centaine de sacs en toile portant mention du slogan "Prenez Racines !"

Ces sacs, qui ont été largement distribué lors du Grand Gala "Monsieur le Président" du 9 février dernier, affichent clairement l'esprit qui anime la ligne éditoriale des Editions du Marais : la recherche des origines, le respect des différences, la quête de soi au travers de sa propre culture et de celle des autres.

La pièce "Monsieur le Président", éditée par les Editions du Marais en novembre dernier, sera présentée au public Montréalais en avril prochain.

lundi 18 février 2008

Gérard Etienne présente sa pièce aux Montréalais


Au cours d'une grande soirée de gala, le 9 février dernier, l'auteur canadien d'origine haïtienne, Gérard Etienne, âgé de 71 ans, a présenté au public montréalais sa nouvelle et première pièce de théâtre, "Monsieur le Président". Cette pièce sera présentée sur la scène du Collège Stanislas d'Outremont, du 19 au 24 avril prochain, et le texte, édité en novembre dernier par les Editions du Marais, bénéficiera, pour l'occasion, d'une nouvelle couverture.

mercredi 13 février 2008

L'écrivain Gérard Etienne hospitalisé d'urgence

L'écrivain phare des Editions du Marais, Gérard Etienne, auteur entre autres du Nègre Crucifié et de La Reine Soleil Levé, a été victime d'une hémorragie cérébrale hier mardi.

Hospitalisé en urgence dans un établissement montréalais, il a subi une opération chirurgicale au cerveau quelques heures après son intégration en soins intensifs.

L'opération s'est bien déroulée, et Gérard Etienne restera en observation pour quelques jours encore.

Son état n'inspirerait plus d'inquiétude. L'écrivain, âgé de 71 ans, avait déjà été victime d'un accident cérébral il y a une vingtaine d'années.

lundi 28 janvier 2008

Extraits choisis / "La neige a fondu", poème de Lélia Young (in "Réverbère")

Le nouvel opus poétique de Lélia Young, "Réverbère", est un un petit bijou de dépaysement en ces froides journées d'hiver.

En exclusivité pour ses fidèles lecteurs, les Editions du Marais offrent un extrait de ce recueil poétique :

La neige a fondu

Dans un creux d'embranchement
la palette blanche résiste aux teintes
qui s'affirment sous la pénétration
lente des rayons qui s'émoussent
Argenté le jour s'affaisse
et les heures se profilent
dans l'inertie hivernale


Le nouvel ouvrage poétique de Lélia Young, "Réverbère", est en vente sur internet via la librairie virtuelle des Editions du Marais.

mercredi 16 janvier 2008

Avant-première / le poète Najib Redouane aux Editions du Marais en février

Les Editions du Marais s'apprêtent à mettre sous presse leur prochaine publication, à paraître au mois de février : un recueil de poèmes signés Najib Redouane et intitulé "Songes brisés".

En plein coeur de l'hiver, les Editions du Marais ont décidé de frapper un grand coup en invitant l'essayiste, professeur et poète, Najib Redouane, à publier son premier receuil de poésies.

La riche collection de poèmes des Editions du Marais va donc compter parmi ses auteurs fétiches un écrivain rendu célèbre par ses ouvrages critiques dans le domaine des littératures francophones du Maghreb.

Ce Canadien d'origine Marocaine, qui vit aux Etats-Unis depuis 1999, où il enseigne les littératures de la francophonie du Sud, est fondateur et directeur de la revue internationale Le Maghreb Littéraire.

Songes brisés est son premier recueil de poèmes.

La parution de cet ouvrage aux Editions du Marais est prévue pour la mi-février.

vendredi 11 janvier 2008

Extraits / "Les Haïtiens et la double nationalité", de Théodore Achille

Extrait de l'ouvrage "Les Haïtiens et la double nationalité" publié aux Editions du Marais :

"La notion de nationalité se trouve au croisement de l'ordre international. La nationalité haïtienne d'origine n'y échappe pas. Longtemps déterminée par la combinaison du jus soli et du jus sanguinis, elle s'inscrit dans une continuité historique.

C'est la Constitution de 1987 qui a exclu de manière impérative le jus soli, et rendu de surcroît difficile la preuve de cette nationalité accomplie à la troisième génération. Devant cette complication inutile, il semble bien que les citoyens devront désormais jouer la présomption irréfragable attachée au lieu de leur naissance (Jacmel ou Baie-de-Henne). Quant aux tribunaux judiciaires, ils n'auront d'autre choix que de substituer la preuve de la nationalité haïtienne jure sanguinis par la possession d'état." (Extrait P.47)

Pour commander cet ouvrage,
cliquez ici

mardi 1 janvier 2008

Retour sur / "Les haitiens et la double nationalité", de Théodore Achille

Cet article, publié en mars 2007, est extrait de la rubrique "Livres en folie" du quotidien haïtien "Le Nouvelliste" :

''Les Haïtiens et la double nationalité" est paru aux Editions du Marais (Québec) le livre "Les Haïtiens et la double nationalité". Voilà qui intéressera tous les Haïtiens de la diaspora, qui souhaitent une réforme du droit public en la matière.

Plusieurs millions de nos compatriotes se sont expatriés aux Etats-Unis, en France, au Canada, en République dominicaine, à Cuba, en Afrique, etc. "L'intégration en pays d'accueil a poussé des milliers d'Haïtiens à acquérir une nationalité étrangère. Perdent-ils pour autant leur statut d'Haïtien d'origine ? Peuvent-ils encore prétendre à l'exercice de leurs droits civils et politiques en Haïti ?" Ces interrogations - pertinentes - remettent en cause la notion de la double nationalité abordée par M. Théodore Achille, ancien membre du Conseil de l'Ordre des avocats du barreau de Port-au-Prince et ancien ministre de la réforme judiciaire en Haïti en 1984.

Dans son ouvrage instructif et percutant, paru aux Editions du Marais au Québec, Théodore E. Achille porte le lecteur à réfléchir sur une question d'actualité et de grand intérêt : la double nationalité. Divisé en quatre chapitres, l'ouvrage définit, d'entrée de jeu, la nationalité comme étant le lien juridique et politique rattachant un individu à un Etat.

Théodore E. Achille s'appuie sur les différentes constitutions qui ont été promulguées en Haïti depuis la fondation de la nation, le 1er janvier 1804. Ce livre montre bel et bien que son auteur est un partisan farouche du nationalisme identitaire, c'est-à-dire une solidarité qui assigne un désir de faire valoir notre héritage sociopolitique (P. 8). Sous un autre angle, il a voulu nous faire comprendre sur quels éléments l'Etat haïtien construit son autorité en la matière. Ainsi, il étudie «Les modes d'acquisition de la nationalité haïtienne, la perte de la nationalité haïtienne conformément à la loi, la question de la double nationalité, la participation souhaitée de la diaspora aux travers de le refonte de la Constitution de 1987 (P. 9). Des points qui ont déjà suscité tant de débats dans les milieux juridique, intellectuel, social, politique de chez nous et qui n'ont pas cessé non plus de créer des opinions divergentes dans ces différents milieux.

Discussions houleuses autour de ces points surtout quand arrivent les périodes électorales, où certains Haïtiens de la diaspora ayant déjà acquis une nationalité étrangère veulent participer aux élections municipales, législatives et présidentielle. Le cas de Dumarsais Mécène Siméus en est une preuve éclatante. En écrivant "Les Haïtiens et la double nationalité", Théodore E. Achille entend poursuivre deux objectifs spécifiques. D'une part, il veut combattre toute forme d'exclusion parce qu'il pense que les Haïtiens du dehors peuvent apporter leur concours dans la reconstruction de notre pays ; et donner, d'autre part, une mise en garde à tous ceux qui peuvent se prévaloir tantôt d'une nationalité, tantôt d'une autre au gré de leurs intérêts. C'est pourquoi la double nationalité s'apprécie quand les Etats souscrivent à des accords afin que les conditions d'attribution de la nationalité de l'un ne puissent porter atteinte à celle de l'autre. (P. 37).____________(1) ACHILLE (Théodore E.), Les Haïtiens et la double nationalité,Editions du Marais, Québec,53 p.

Schultz Laurent Junior

Copyright © 2008 Le Nouvelliste, Haïti.